Le rêve des plumes

C’est un rêve de plumes

que les lignes allument.

Le temps passe sans rides,

le temps passe mille lignes

de ce livre que tu as laissé

ouvert

à mes yeux vers.

Le tiroir est fermé ?

je vogue ma voile

à la toile des mots,

un refrain aux milles mains.

Nous avons vécu

sans nous vivre,

humains.

A la chair de tes plumes,

je suis restée libre.

Déroule le parchemin

des mots purs qui durent

sans cesser de grandir,

empreinte des dires.

Une réflexion sur “Le rêve des plumes

  1. Merci Bastien pour ton commentaire; j’irai faire un tour sur ton blog. AM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s