Aux larmes de Vienne

Aux larmes de Vienne,

tournent tournent tes pas

musiques symphoniques,

Aux larmes de Vienne

tournent tournent tes bras,

Aux larmes de Vienne

ouvre tes bras

ouvre tes pas,

je valse avec toi

dans les jardins de Sissi

ces palais dorés.

Je marche

jusqu’au moulin rouge

la marche de Radetsky,

Aux larmes de Vienne

le ciel reste bleu,

d’un beau Danube.

Aux larmes de Vienne

Aimer, boire et chanter

la voix du printemps,

les feuilles du matin.

Aux larmes de Vienne,

aimer, boire et danser

la valse des patineurs.

Aux larmes de Vienne,

la vie d’artiste.

Aux larmes de Vienne,

c’est l’orage à Vienne !

les plus grands,

pleurent ces pas envolés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s