Gâteau des Rois

On se terre aujourd’hui sous la peur d’un trépas

A la Sainte Cécile, une en fait mille,
A la Sainte Thérèse, une en fait treize,
Ainsi planter les fèves,
La fête sera pour qui tireront les Rois.
Les enfants sous la table, pour qui celui-ci ? Pour qui celui-là ?

De meilleurs jours seront, voilà qu’ils allongeront le pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s