Noël du 26 Décembre

La course du soleil roule à son zénith,
festin dans ses desserts la vie brûle ses fièvres,

Féminines fleurs joyeuses attendent la nuit,
effeuillent les heures au lit de leurs douces mains,
Plaisir d’amour ne dure qu’un moment…

Noël du 26 Décembre n’est plus Noël,
le sapin porte, du Mercredi-Saint, la cendre,
l’amour demeure, hors du temps des clôtures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s