Paradoxe

Le paradoxe d’Olbers, astronome.

Je suis très étonné qu’il y ait tant d’étoiles
dans notre Voie Lactée nous offrant leurs lumières
qu’il ne fasse pas encore jour la nuit.

Je suis très étonné qu’il y ait tant de poètes,
et que la poésie ne puisse rayonner
tant et tant qui écrivent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s