Le soleil hésite

 » Le soleil hésite – est-il trop tôt ou trop tard ? Le soleil hésite, s’inquiète, s’avance, s’attarde et puis s’enfuit. Il tombe du ciel des constellations de pierres précieuses et l’enfant s’étonne : Qui donc lui lance des messages lapidaires quand il regarde en l’air ? « C’est Personne » répond l’enfant à personne : « En l’air, il y a les oiseaux, les étoiles et Personne. Personne est le maître des oiseaux, des étoiles, des nuages et du soleil. J’aime bien parler avec Personne ». Et comme personne ne répond, l’enfant continue à parler et à marcher sous la pluie des images. Et comme Personne, c’est un peu vous, c’est un peu moi, c’est un peu tout, et que Personne continue à garder le silence, l’enfant continue à parler jusqu’à ce que quelqu’un lui dise avec impatience : « arrête de faire le poète ! ». Alors, s’il est raisonnable, il fait un signe d’adieu à son ami le Petit Prince et il devient marchand en Abyssinie, ou il meurt, ou bien il s’ennuie tout le reste de sa vie.
Ou, il épouse la plus jolie, le plus joli, et se construit pour elle et lui un château à l’abri, une maison en elle et en lui, pour vivre en poésie.

On a le droit de rêver, c’est même recommandé. »

Amitié et Vive la Poésie. Texte de Blaise Rosnay. Club des Poètes de Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s