La règle

Que reste-t-il de toutes les finesses que j’ai écrites ?
Et que reste-t-il des pommes que j’ai mangées,
à expliquer la règle du complément d’objet direct
j’en ai mangé des tonnes,
placé devant l’auxiliaire avoir,
des tonnes j’en ai mangé,
dont le participe passé s’accorde en genre et en nombre,
je ne les ai pas comptées,
as-tu tout compris ?
Etre, c’est bien mieux qu’avoir,
es-tu ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s