Le château de Reichendorf

Extrait du roman « Axelle » de Pierre Benoit (de l’Académie Française) :

« Le château de Reichendorf a été élevé vers la fin du XIII ème siècle. Il est l’oeuvre des chevaliers de l’Ordre teutonique, et maints détails de son architecture témoignent encore actuellement de sa double origine, religieuse et militaire. Les assauts d’autrefois ont beau s’être arrêtés, le pont-levis, mis au rancart, a beau avoir cessé son office, un péril obscur semble continuer à battre la campagne d’alentour. On a eu beau boucher les mâchicoulis, murer les meurtrières, rajeunir le perron, percer des fenêtres enguirlandées à la place des antiques arcades ogivales, le souvenir des luttes féroces de jadis n’a pas pu être aboli. Il est évoqué par les douves profondes, par les assises cyclopéennes, par les taches plus claires des brèches obstruées, par l’énorme tour en ruine qui se dresse parmi les broussailles et les orties, à la corne septentrionale du mur d’enceinte. Elle continue, sentinelle décapitée, à surveiller cette mer funèbre, cette plage d’effroi sur laquelle surgissaient les hordes affreuses des pirates arctiques. Aujourd’hui, elle n’a plus d’autre ennemi que le vent. Mais celui-là ne désarmera jamais. Il n’est pas de jour qu’il ne lui arrache un lambeau de pierre, soit qu’il l’attaque de front, comme un bélier, soit qu’il travaille à sa désagrégation d’une manière plus sournoise, en multipliant dans ses interstices les plantes destructrices issues des pollens et des graines dont son souffle la saupoudre éternellement… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s