Liane lien lie

Elle court, elle court la vigne vierge;

elle trace sa longue ligne rouge.

Agenouillée, elle enlace le hêtre,

accroche ses mots rouges en guirlandes

comme une révérence de l’automne.

Liane lien lie ces feuilles d’or

que tu fleuris;

liane lien lie,

elles s’envoleront sous le front des jours gris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s