If you’re not a computer,

A soul reads my poems,
I could not imagine so far away to be heard,
Who’s she ?
Tell me only if joyful is your life
and why, why souls wear child’s jewels.

A computer reads all I do,
only to spy on me,
what I am, what I drink,
I’m just drinking a glass of my orange wine,
so fine he cannot understand what I feel,
un bon vin d’orange maison
and in my brain a flower to her,
this too, he cannot analyze.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s