J’ai eu sous les yeux

J’ai eu sous les yeux
Tout à l’heure
Un poème
Tout en rime
Tout en belles paroles
Intitulé
« À ma bien-aimée »
Si bien dit
Que j’en fus jaloux.

Aime-t-il plus fort ?
Sa muse serait-elle plus belle ?
Un ange qui te ressemble
Me chuchota à l’oreille :
Il n’en est rien
Ce ne sont que des mots.

Ma plume
Et la page blanche
Et l’encre bleue
Généreuse
Volontiers s’offrirent à moi
Mais je ne pu écrire
Que cette seule sentence:

Je t’aime.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s