Tu feras mille rêves

Tu feras mille rêves.
Tous ces rêves
Te regarderont avec dédain
Ou ils ne viendront que colorer
Mais de couleurs ternes
Ton quotidien.

Un seul
Celui de petits yeux pétillants
D’un enfant
Qui rit aux éclats
Viendra égayer le silence
D’une nuit qui commence
D’une nuit  sans fin.

(Bakou, à une dame qui s’occupe d’enfants malades)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s