Le calme revenu

ouragan

Si les éléments se sont déchainés
Et que la tempête nous a séparés
Si une violente bourrasque
T’a emportée
Et que mes appels
Mes cris
Mes hurlements
Sont restés vains,

Le calme revenu,
À la lumière d’une chandelle,
Sur une page blanche,
De ma main
Dont tu disais
Qu’elle est douce et belle,
J’écrirai :
Je t’attends.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s