Pégase

Ton cheval de neige,
tellement libre vers la mer,
que le soleil inonde
aile ronde
finit sa course constellations.
ZEUS signe ses étoiles et
Poséidon frappe dans ses mains
toutes ses arches d’or.

J’ajoute à ses yeux charbon,
Bonhomme
tout le profond.

Plus je le regarde et plus je le vois
Colombe.

Ton cheval d’amour porte la nuit et le jour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s