A l’unisson

Le maître de chant sort un diapason de sa poche, le frappe et le porte à l’oreille :
– laaa, la fa do fa !

Pays Bas 721

Murmure, l’entends-tu ?
Accord parfait, aux fines oreilles séduites.

Bon sang ! C’est à l’unisson que l’harmonie se dévoile !

– Harmonie, vibrante fille de lumière,
où donc as-tu posé ton écrin ?

– Nulle part dans le chaos qui encercle vos petites vies,
nulle part si ce n’est dans vos gorges déployées,
je suis blottie au cœur de vos cœurs offerts.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s