le jardin des mots

Toi, tu vibres en résonance
à lire la parcimonie de mes mots,
il coule aussi une eau claire à t’écouter,
les mots simples abandonnés dans l’univers des échos,
l’amour, un fleuve transporte ses brindilles,
je dois agrandir mon si petit jardin irrigué.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s