Comme des baisers que l’on brise

Le sang du soleil,
veines vignes à ta bouche rubis;
compter les cépages,
bichonne bouchon :
ce vin portera ton nom :
Rose.
Il faut que ses pétales vieillissent,
nous le dégusterons en 2020.
C’est un bon cru mal cru
raisins rouges cerises,
comme des baisers que l’on brise :
Nous trinquerons !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s