Clope roule

Clope roule acétone;
Un moment de détente.
Fente souffle,
L’adolescence où
Je – existe -.
Exit l’interdit
Des années passantes.
L’adulte renifle,
tousse son déni.

Clope roule l’arsenic
du plaisir,
un goût de reviens-y,
En corps la mort.
Des caisses pleines d’or :
– Crevons dehors –

Clope roule le goudron
que les papilles distillent
un baiser distant
à l’épitaphe de l’Adieu débile
sa sœur jumelle :
e-mail de l’e-cigarette
pipe, cigare
un goût de vanille
sauve les apparences
en trompe cœur,
en trompe leurre.

Non,

il n’est pas l’heure de mourir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s