Je lis sous la liseuse, Lili

Je lis sous la liseuse
Lili,
pendant que le printemps
lie un brin de temps,
les fleurs en fête;
– je ne lève pas la tête -.

Je lis sous la liseuse
Lili,
mille vies à côté,
pendant que l’aiguille s’arrête.

Je lis sous la liseuse
Lili,
les cœurs se ferment
un vent de colère soulève le vers
– prend garde de l’envers.

Je lis sous la liseuse
Lili,
pendant que la lune radieuse
sourit heureuse
tout ce qu’il reste d’L.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s