Nativité

Texte de Jacqueline ZUINGHEDAU, médecin et écrivain :

Dans l’étable, Marie vient d’accoucher de Jésus. Joseph coupe le cordon ombilical avec son couteau puis prend l’enfant dans les bras et le tient bien au chaud, collé  contre sa poitrine, ses deux grandes mains chaudes plaquées précautionneusement sur son dos. Il est profondément ému, caresse de ses lèvres le front du nouveau-né qui crie puis se calme rassuré par cette tendresse. La jeune accouchée assise sur les talons contemple la scène. L’accueil du petit par son mari la rassure, elle se détend et sourit. Comme leur intimité se prolonge, elle en profite pour faire ses ablutions, se changer puis s’allonger sur de la paille fraîche préparée pour la nuit.  Joseph alors soulève le voile qui couvre la poitrine de sa femme et dépose Jésus contre son flanc. Il regarde la jeune mère fermer son bras sur l’enfant pour le serrer contre elle et lui donner le sein. Geste qui le bouleverse. Il rabat l’étoffe pour les laisser à leur premier abandon et les couvre d’une couverture en peaux d’agneaux…

       Joseph a faim. Il prend les provisions achetées en passant à Bethléem, s’assied au pied d’un arbre et se taille avec appétit de grands morceaux de pain et de fromage. Le vent vif qui l’a surpris se calme, devient brise légère et chuchotement. «  Joseph, c’est moi,  moi, Dieu qui te parle. N’aie pas peur. Écoute-moi. Ce-soir, après cette naissance  je voudrais être un homme pour avoir un corps et me mettre à genoux devant toi.  Oui, à genoux pour te demander pardon de ce que tu as souffert à cause de moi.  À genoux pour te dire merci d’avoir tout accepté, aimé Marie et accueilli l’enfant. Protège les, fais ce que moi, Dieu ne peux pas faire car je n’ai ni pied ni main. Je te les remets en toute confiance. Sois moi près d’eux. »  La voix se tait.  Joseph se lève lentement, méditatif. En juif pieux il récite les psaumes de la nuit, puis s’étend près de la mère et l’enfant, assommé de fatigue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s