Comment veux-tu que je te raconte la mer !

Comment veux-tu que je te raconte la  mer ! Il me faudrait cesser de l’écouter, c’est  impossible ! Je dors avec elle, ses limons envahissent ma cave, même mes vins ont un parfum d’équinoxe ! Elle dégrise mes livres avec bonheur, délasse leurs pages, ramollit leur peau iodée. Alors, si tu es éloignée d’elle, il me reste ce gros coquillage, tu sais, celui que les Martiniquais appellent « le lambi ».
Je t’offre ce bijou de musique, celui-là qu’on donne à l’enfant
 » Moi aussi je veux écouter la mer !… » et qui le colle à l’oreille, les yeux ronds, obliques… Ecoute ! ça fait :

–  pchschschschschschschs ! …..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s