Un seul mot

Par bonheur se dégageait un ciel que nous croyions pur.
Quelques-uns avaient semé, dans un terreau de délicatesse,
quelque mot d’harmonie,
une digue, qui retient les assauts du tumulte
mené tambour-battant par des profanes.

Un seul mot, un seul, sauve tout.

Sur la plage de lecture j’écrirai jusqu’au bout de la nuit
des poèmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s