Une fleur…

Une fleur m’aimait, comme les êtres on aime,
La nuit des temps j’attendrai, qu’elle prenne forme humaine,
Toutes saisons, tous les étés jusqu’aux printemps
Qui suivent tous les hivers, j’attendrai, s’il le faut, longtemps,
Une fleur m’aimait vraiment, comme les êtres on aime,
Avait les yeux et les cils de la Chrysanthème.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s