Harmonies

Nous nous étions posés sur la portée musicale. Nous ressemblions à ces oiseaux blottis sur des fils électriques, le long des autoroutes, transis et  meurtris d’incertitude, pris au piège des intempéries. Mais cela n’est qu’une apparence. Car nous avons devant nous, comme eux, l’immensité d’un ciel. Nous autres, nous nous sommes postés en  double croche, juste derrière les soupirs. La mélodie nous entraine sur le porche de l’extase. Là, nous avons marqué une pose. Nous sommes des jouisseurs. Enfin, loin de nous endormir, avant que les dernières notes du concert ne retentissent,  nous avons décidé de nous vêtir de la pèlerine des points d’orgue,  ceux-là mêmes qui ressemblent à des yeux de Cyclopes, tu sais, ceux qui s’inscrivent en fin de partition.
Le port de cette cape, pour nous, signifie une réelle mutation.
Oui, nous sommes ainsi devenus des Symboles. Il  nous reste à donner la toute puissance de l’accord final que nous prolongerons. L’avenir est un chant cosmique. Nous voulons rassembler un faisceau d’harmonies. Les sons que les autres, nos frères humains, auront su inscrire sur la portée nous semblent encore, à l’oreille et au coeur, dissonants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s