Girelles ou papillons ?

Nous frémissons jusqu’au bout de la nuit.

Battus par les vents cosmiques,
des fanaux allumés dans le vide que nulle main ne tient.

Sommes-nous girelles, papillons
ou simples légionelles sublimées dans des vapeurs ?

L’immensité de la nuit cerclée de forêts de lumière,
une fois, avant de nous éteindre, soyons confits d’amour !

Aux carrefours illuminés, des cœurs vibrent,
des cœurs habitent l’instant inondé de sueurs !

Mes mains ne seront jamais assez belles
pour accomplir le geste  d’aimer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s