Le papillon

Un papillon blanc dans un champ de lavandes,
C’est peut-être toi,

C’est peut-être toi,
Je ne sais pas.

Ces ailes pétales vivants,
C’est peut-être toi.

Le ciel infiniment bleu ciel,
Une page oubliée,
C’est peut-être toi.

Toi si sage qui dis je ne sais pas,
Un sourire en éventail
Dans un creux de la page.

(écrit le 1/02/2013 – to day for julielasourire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s