La Radieuse (A Josef)

Dis-moi la Radieuse
et tous les bleus,
la mystérieuse
quand il pleut,
la beauté des femmes,
les chants nocturnes.

Dis-moi la joyeuse
où culmine l’Aïdour
et sa belle histoire d’amour
sur la plage des Andalous.

Dis-moi ce paradis des pauvres
qui fait des hommes riches.

On dit que sur la sebkha
se promènent des oiseaux roses.

Dis-moi le vent doucement
quand il penche les pins d’Alep.

Dis-moi le piquant des agaves de Santa Cruz
et des figuiers de Barbarie
qui accrochent sa robe quand elle passe.

Dis-moi tous les vers de la ville forte
où rugissent les lions de la mer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s